Orme

Essence phare de l’entreprise, extrêmement rare et onéreuse de feuillus, bois au fil très irrégulier, grain grossier aspect mat, veinage puissant aux teintes dorées et caramel rubané et maillé sur quartier. Structure hétérogène. Aubier différencié. Dur et assez lourd.

Dans le milieu des années 70, les ormes sont décimés par une maladie vasculaire (la graphiose) qui a anéanti en quelques décennies la plupart de ces arbres français. Créant sa rareté et noblesse légendaire. Provenance de Dordogne essentiellement.

Frêne

Essence noble de feuillus, très résistante au froid, grain grossier au fil droit. Bois clair au veinage crème/rosé légèrement nacré, flambé de brun au coeur, assez dur.

Utilisé pour l’intérieur, excellent bois d’ébénisterie, agencement, pour meubles de luxe. Certains d’entre eux nommés « frêne olivier » possedent un veinage plus foncé alliant le brun et violacé.

Chêne

Essence connue de tous dont la réputation n’est plus à faire, au veinage à mailles beige à brunes. Ce noble feuillus est très utilisé pour ses qualités et son aspect en menuiserie d’art et mobilier. Homogène, dense et résistant.

Le chêne est un bois contenant du tanin (utilisé en oenologie) Cernes d’accroissement en flammes très visibles, avec un aubier plus clair. Provenance d’Aquitaine ou de Bourgogne.

Châtaignier

Essence d’excellente qualité souvent oubliée, méconnue, ce feuillus clair et lumineux possède un  veinage fin qui magnifie son utilisation en aménagement intérieur. Façonnage facile, bois stable et homogène par sa couleur lui autorise une multitude d’usages.

L’aubier plutôt blanc jaunâtre, duramen jaune-brun et son grain moyen comporte des zones poreuses. Bois dense, acide, apprécié pour ses qualités de dureté, souplesse et de quasi-imputrescibilité. Utilisé en parquet comme en bardages où menuiserie. Provenance de Dordogne essentiellement.